Forum panafricain pour la culture de la paix: Luanda du 18 au 22 septembre 2019.

Non classé

En Afrique, le concept de culture de la paix se nourrit de l’ensemble des valeurs, des systèmes de croyances, des traditions, des formes d’expression culturelles et artistiques qui contribuent aux respects des droits humains, à la diversité culturelle, à la solidarité et au refus de la violence en vue de la construction de sociétés démocratiques. 

L’idée de créer une Biennale est née lors du Forum panafricain « Sources et ressources pour une culture de la paix » qui a eu lieu à Luanda en Angola en 2013, afin de faire grandir et rendre durable le Mouvement panafricain en faveur d’une culture de la paix et de la non-violence. 

La première édition de la Biennale aura lieu du 18 au 22 septembre 2019, à Luanda en Angola. 

Cette initiative continentale est :

  • une plateforme globale de promotion de la diversité culturelle et de l’unité africaine; 
  • un lieu propice aux échanges culturels internationaux et intra-africains; 
  • un rendez-vous privilégié qui réunit – tous les deux ans – acteurs et partenaires d’un mouvement panafricain pour la prévention des violences et des conflits et la consolidation de la paix;
  • une opportunité pour nouer des partenariats durables entre les gouvernements, la société civile, le secteur privé, la communauté artistique et scientifique, les institutions académiques et les organisations internationales.

La Biennale veut aussi être une tribune pour les femmes et les jeunes africains. Elle est également l’opportunité de lancer des campagnes de sensibilisation de l’opinion publique dans le cadre de la Journée internationale de la paix (21 septembre). 

La Biennale s’organise autour de trois axes principaux :

  1. Forum des partenaires – Alliance pour l’Afrique : une opportunité majeure de soutenir des programmes emblématiques pour l’Afrique en développant à plus grande échelle des projets et initiatives qui ont fait leurs preuves de réussite sur le continent africain;
  2. Forum d’idées, Forum des jeunes et Forum des femmes : trois plateformes de réflexion sur l’avenir de l’Afrique, visant la divulgation de bonnes pratiques et de solutions de prévention de crises et de résolution et atténuation de conflits;
  3. Festival des cultures : où des pays africains et des diasporas pourront montrer leur diversité culturelle et leur capacité de résilience aux conflits et aux violences.

Source UNESCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 27 =